Balisage et signalétique

Pour bien se repérer
Voir la carte interactiveVoir le grand itinéraire
Accueil > Se préparer > Balisage et signalétique

Avant de partir en randonnée, il est nécessaire de préparer vos étapes, hébergements et lieux de ravitaillements mais aussi d’être équipés correctement et à l’aise avec le balisage et les animaux rencontrés. Voici quelques conseils pour ne rien oublier.

Le balisage

ViaCluny.fr emprunte des chemins de randonnée existants inscrits aux différents PDIPR des territoires français traversés (Plans Départementaux des Itinéraires de Promenade et de Randonnée) balisés tels que les PR®, ainsi que des portions de GR® et GRP®. Petit mémo avant de prendre la route :

ViaCluny.fr

D’autres itinéraires peuvent emprunter ou croiser Via Cluny, notamment équestres et VTT :

ViaCluny.fr

La signalétique ViaCluny.fr

Sur les lames directionnelles homologuées par la FFR, Chemin de Cluny Franche-Comté Bourgogne a apposé la rosace de la Fédération Européenne des Sites Clunisiens, réseau reconnu “Grand Itinéraire culturel” par le Conseil de l’Europe, afin de vous guider.
En Suisse, la matérialisation n’existant pas, il vous  faut suivre le tracé GPX ou le fichier PDF.

ViaCluny.fr Chemin de Cluny Bourgogne Franche-Comté nature randonnée découverte en balade
ViaCluny.fr
L’équipement nécessaire
pour bien randonner

Indispensables : une gourde, été comme hiver ; un pique-nique ou, pour les courtes marches, quelques provisions qui aideront à terminer un itinéraire, surtout avec des enfants.

Les chaussures de randonnée doivent être confortables et garantir un bon maintien du pied et de la cheville. Si elles sont neuves, prenez le temps de les faire à votre pied avant. Les “baskets” seront limités à une courte marche de quelques heures.

Un sac à dos de 20 à 40 litres conviendra largement pour les sorties à la journée.

Les vêtements : le système des “trois couches” est fondamental (sous-vêtements en fibres synthétiques, pull ou sweat en fibres polaire, coupe-vent, de préférence respirant).

Votre téléphone portable chargé ; une carte ou un topo-guide.

En été : de la crème solaire, une casquette, des lunettes de soleil.

Au cas où : une trousse de secours, une paire de lacets, un couteau multifonction, une lampe frontale en cas de tunnel ou grotte, une boussole, un sifflet, un briquet, du papier hygiénique.

Des bâtons si vous avez l’habitude d’en utiliser.

Pour profiter de la nature : une paire de jumelles, un appareil photo ; un guide sur la nature pour reconnaître faune et flore.

En randonnée itinérante (plusieurs jours) le matériel doit être complété : davantage de vêtements, sac à viande/sac de couchage. Et si vous bivouaquez, tente, matelas, réchaud, popote, couverts et… nourriture !

ViaCluny.fr
Les troupeaux et
chiens de protection

Les chemins de randonnées pédestres traversent parfois des pâturages où il est demandé au randonneur d’adapter son comportement aux animaux présents (vaches, moutons, chiens de protection des troupeaux) : rester calme, ne pas courir ni crier.

Les chiens de protection des troupeaux abordent avec méfiance les éléments inconnus à proximité de leur troupeau, dont les randonneurs. Il est recommandé de ne pas les déranger lorsqu’ils l’éloignent de toute menace.

De même, les vaches allaitantes défendent leurs petits contre tout ce qu’elles ressentent comme une agression. Il est ainsi nécessaire de garder ses distances avec les animaux afin de ne pas passer directement dans le troupeau, de ne pas toucher les veaux et de tenir les chiens en laisse.

Translate »