Doubs

Les lacs de Saint-Point et Remoray

Accueil > Découvrir > Patrimoine naturel > Les lacs de Saint-Point et Remoray

Les lacs de Saint-Point et Remoray

Histoire et reserve naturelle

Les lacs de Saint-Point et de Remoray occupent le fond d’une large vallée glaciaire. Ils ne formaient auparavant qu’un seul lac mais ils ont été séparés par l’accumulation des sédiments du Doubs qui forme un delta entre les deux lacs.
Le lac de Remoray constitue une réserve naturelle nationale avec 426 hectares de lac, marais, tourbière, rivière, prairie, forêt, gravière… à une altitude comprise entre 850 et 980 mètres. La faune et la flore y sont exceptionnelles ; une Maison de la Réserve permet aux visiteurs de comprendre ce milieu. Le lac s’appelait autrefois lac Savoureux et appartenait jusqu’à la Révolution à l’abbaye cistercienne du Mont-Sainte-Marie dont on peut voir les ruines vers le pont sur le Doubs.
Le lac de Saint-Point est le troisième lac naturel de France par sa superficie : situé à 849 mètres d’altitude, il mesure environ 7 km de long et, en moyenne, 800 mètres de large.
Les abords du lac ont été défrichés au début du 12ème siècle. Le lac s’appelle alors Lay Damvauthier, littéralement « lac de saint Vauthier », du nom d’un ermite qui aurait vécu à l’emplacement du village actuel de Saint-Point avec son acolyte Fournier. Des moines de l’abbaye de Romainmôtier établirent un prieuré clunisien en ce lieu et un village éponyme se bâtit autour du prieuré, jusqu’à ce que la renommée des reliques de saint Point, présentes dans l’église du prieuré, ne fasse changer de nom le village et le lac.
Le lac est fréquenté par les touristes et les pêcheurs, le poisson devenu emblématique du lac, le corégone, ayant été introduit en 1948 du lac de Neuchâtel où il était appelé « palée » : il reprit son nom scientifique en passant la frontière. Actuellement les espèces majoritaires peuplant les eaux du lac sont le corégone, la perche, le gardon, le brochet, la tanche et le rotengle. Le lac constitue aussi une réserve d’eau potable pour tous les villages riverains : Saint-Point-Lac, les Grangettes, Montperreux et Châon, Chaudron, le Vezenay et Malbuisson.

Le lac de Saint-Point

Le lac de Saint-Point

Lac gelé

Lac gelé

Port de Saint-Point

Port de Saint-Point

Un peu d'histoire

Un peu d'histoire

La carte interactive

Une base de données toujours mise à jour

Bien se préparer c'est important, sur la carte vous trouverez : hébergements, ravitaillements, offices de tourisme, gares et accès, boucles et étapes, sites remarquables, etc. Grâce aux différents calques, sélectionnez les niveaux d'information dont vous avez besoin.

Voir la carte interactive

Voir les autres éléments patrimoniaux

Touchez les pierres et goutez les saveurs
Voir le patrimoine culturelDécouvrir les sites clunisiens
Translate »